Designer graphique

Recourir aux services d’un designer graphique professionnel est devenu monnaie courante de nos jours. Qu’il s’agisse de concevoir un logo, un site web, des emballages, ce professionnel du graphisme vous sera d’une grande utilité. Œuvrant dans le but de produire une image capable de retenir l’attention du public, le designer graphique est capable d’intervenir dans plusieurs secteurs d’activité. Mais le designer graphique en freelance reste peu connu du grand public. Pour en savoir plus sur lui et la définition de ses tâches, voici une fiche métier sur le designer graphique.

Comment devenir designer graphique

Pour devenir un professionnel du graphisme, plusieurs formations sont accessibles en fonction de votre niveau d’étude. Si vous êtes titulaires d’un baccalauréat, vous pourrez suivre une formation pour passer un BTS en communication ou en expression visuelle avec diverses options (espaces de communication, graphisme édition publicité, multimédia). Vous pouvez aussi faire un Bachelor Design Graphique ou un DNmade mention graphisme.

Si vous avez un niveau bac +3 avec avec ou plus, vous devrez passer un DNAT (diplôme national d’art et technique, une licence professionnelle arts, un DSAA [diplôme supérieur d’arts appliqués], ou encore un DNSEP [diplôme national supérieur d’expression plastique], option communication.

Les débouchés d’une formation de graphiste

Au sortir d’une formation en design graphique, vous avez accès à une multitude de métiers parmi lesquels  :

Add Content Block
  • Graphiste dont la mission est de concevoir des supports visuels pour le compte de ses clients. Il peut être engagé dans divers secteurs, dont la presse, la publicité, l’édition, le web, etc. Ses qualités premières sont la polyvalence et la créativité pour la conception de logo, sites web, cartes de visite, etc.
  • Infographiste qui a pour rôle d’allier les images, vidéos aux textes pour réaliser des images 2D ou 3D. Grâce aux outils informatiques, il sera capable de concevoir des brochures, affiches, logos, emballages, etc.
  • Maquettiste qui travaille sur des supports numériques ou traditionnels. Son rôle est de créer des pages attractives pour des journaux, livres, magazines, sites web, etc. Pour mener à bien ses missions, il a recours aux logiciels de PAO ;
  • Webdesigner qui est un métier de design graphique avec des débouchés populaires et dont la mission est de réaliser et d’améliorer le design des sites web. Il est aussi chargé des illustrations, animations, bannières et de tout autre élément graphique. Il travaille en collaboration avec les développeurs et doit avoir des compétences en langage informatique ;
  • Roughman qui est un designer graphique avec un emploi très réactif. Il est chargé de réaliser des roughs ou esquisses de façon rapide. Généralement, ses roughs sont présentés au client avant le projet final ;
  • Directeur artistique, il travaille en étroite collaboration avec le roughman et s’occupe de la direction et de la supervision techniques du projet. Il est entouré d’une équipe de création, notamment de graphistes, illustrateurs, maquettistes, photographes, roughman, etc.

Les qualités d’un designer graphique professionnel

Un designer graphique professionnel doit faire preuve de créativité, de réactivité et de minutie. Il doit être talentueux, passionné par le design et avoir un esprit créatif. Pour réussir dans son domaine, il doit également être rigoureux, précis, ouvert d’esprit et capable de rapidement s’adapter aux attentes des clients.

Le professionnel du graphisme doit aussi capable de travailler en équipe, avoir un bon sens de la communication et de la relation, surtout avec les clients. Il doit facilement saisir les attentes du consommateur. Il doit également être capable de pouvoir couramment s’exprimer en anglais si il veut travailler à l’international et doit maîtriser divers logiciels informatiques tel que Photoshop, Illustrator, InDesign, WordPress …