Visual Merchandiser

Ces vitrines à couper le souffle que vous prenez un temps d’arrêt pour admirer lorsque vous passez devant ces enseignes, vous les devez au visual merchandiser. Alors en quoi consiste réellement le travail de cet acteur majeur de la vente en showroom ?

En quoi consiste le métier ?

En charge de la valorisation des produits mis en vitrine, dans les rayons en les disposant soigneusement afin de séduire les consommateurs, le visual merchandiser est le véritable metteur en scène des ventes. Il est garant de l’identité visuelle de l’enseigne d’une boutique ou magasin, met tout en œuvre pour rendre le plus attractif possible les produits de la marque. 

Le métier de visual merchandiser consiste à analyser les comportements clients et d’être un fin stratège pour ce qui est de la mise en œuvre d’actions destinées à inciter à la consommation. Les spécialistes dans le métier doivent concilier l’esthétique et l’efficacité commerciale afin d’optimiser les ventes. Il est chargé d’accompagner et de former les équipes de vente sur l’identité visuelle, la présentation et la mise en place des produits.

Les missions d’un visual merchandiser

Le visual merchandiser est un incontournable de la stratégie marketing en magasin. Ses missions principales résident dans le fait de définir le positionnement parfait des produits en magasin ou boutique afin de créer une ambiance incitative à l’achat. Il optimise ainsi les ventes. C’est un professionnel qui se tient informé des tendances en mode et des habitudes d’achats des clients. Il analyse leurs besoins afin d’adapter des stratégies et objectifs de vente aux besoins des consommateurs. 

Add Content Block

De plus le visual merchandiser accompagne et forme les équipes des magasins dont il se charge. Il les forme sur l’identité visuelle, la présentation et la mise en place des produits dans le point de vente. Son rôle aussi est de définir des zones d’implantation d’opération commerciale au sein des magasins.

C’est aussi un gestionnaire. Il doit suivre de manière régulière les principaux indicateurs de chaque magasin de l’enseigne. Il assure le reporting de ses visites auprès de ses responsables et peut modifier les rayons s’il juge que les équipes du magasin n’ont pas respecté le plan. Un travail de veille concurrentielle est nécessaire pour ce professionnel. Ainsi il analyse les dernières tendances et techniques d’implantation auprès de ses concurrents, de ses fournisseurs et des salons professionnels.

Vous l’aurez compris, le Visual merchandiser ne se contente pas de créer. Il gère sa mission de A à Z et accumule plusieurs casquettes. Si vous aimez être polyvalent, ce métier vous correspond parfaitement.

Le profil type 

Ce diplômé des Beaux-Arts et des Écoles de design est un homme de terrain aux multiples casquettes. Parfois homme à tout faire, il doit être en bonne condition physique, car il peut se retrouver à déplacer des cartons, s’assurer que l’espace vente est toujours net, jouer le vendeur, tapissier, le visual merchandiser est polyvalent par définition. Le métier de visual merchandiser demande une bonne dose de don de soi. Vous risquez ne pas compter les heures, sacrifiez des week-ends…

En outre, les techniques de merchandising, le traitement visuel, le sens de l’esthétique et du design, mêlés à une forte capacité de communication, d’écoute et de dialogue, au sens créatif, le visual merchandiser doit avoir un bon sens commercial.

Comment accéder au métier ? 

Pour devenir Visual Merchandiser, plusieurs options s’offrent à vous. En effet, il vous faudra être créatif mais un diplôme attestant de vos compétences est requis. Vous avez le choix entre études courtes et études longues. La liste suivante vous donnera quelques pistes :

– DUT Techniques de Commercialisation ;

– Bachelor en design d’espace ;

– Bachelor Merchandising ;

– DN MADE mention espace (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design) ;

– Diplôme de l’institut international du commerce et du développement ;

– Master Marketing Vente.

Le e-commerce merchandising : nouveau métier du visual merchandiser ?

Avec l’éventail de possibilités qu’offre Internet en terme de marketing, ne pas surfer sur cette vague est un suicide commercial. Si le visual merchandising jusqu’ici s’apparentait surtout à mise en visuel des enseignes dans les magasins, aujourd’hui avec le Virtual merchandising, est venu révolutionner le métier. En effet, le métier de e-merchandiser devrait se développer avec le e-commerce. Sa fonction principale est de mettre en ligne les produits sur le site de l’enseigne en respectant son identité visuelle. Ce métier s’adresse donc un éventail large de designers qui sont spécialisés en graphisme, design d’espace ou de produit  

Dans le commerce électronique, la page d’accueil est votre vitrine, les pages des catégories et des produits sont les rayons. Des présentations virtuelles en 3D peuvent désormais présenter les produits depuis le site de l’enseigne en faisant vivre au consommateur une expérience d’achat exceptionnelle.

Rémunération et perspective d’évolution d’un Visual Merchandiser 

Un Visual Merchandiser évolue la plupart du temps vers un statut de cadre, mais ce n’est pas le cas de tous. En moyenne un cadre débutant perçoit entre 2000€ et 2500€ bruts par mois. Pour un cadre confirmé, on estime qu’il gagne entre 2500€ et 3000€ bruts par mois. Certaines enseignes accordent une part fixe et une part variable du salaire en fonction des résultats des magasins. Ces informations sont données à titre indicatif et peuvent varier en fonction de l’enseigne, du secteur, du niveau d’expérience, des effectifs encadrés…

Enfin, une fois l’expérience acquise, le Visual Merchandiser peut évoluer vers les postes de Responsable de magasin, Responsable merchandising voire même vers le poste d’Étalagiste.