Roughman

Avez-vous déjà entendu parler du Roughman ? Peut-être pas ? Le mot rough en français renvoie aux mots esquisse, ou encore croquis. Quand on parle de Roughman, il s’agit d’un réalisateur d’esquisse, de croquis, qui évolue la plupart du temps en freelance. Il réalise ces croquis dans le but d’aider ou de permettre aux créatifs de mieux présenter leurs projets. Son travail est donc très souvent assimilé à celui d’un dessinateur, même si des différences entre le Roughman et le dessinateur peuvent être relevées entre les deux métiers. Découvrez au travers de cet article, les missions, les qualités requises, les formations et les conseils pour devenir Roughman.

Présentation du métier 

Il travaille très souvent en collaboration avec les créatifs, et il a pour mission de réaliser des roughs ou encore des croquis. Ces croquis sont pour une annonce ou alors pour un spot. Le Roughman est un artiste pour qui la précision doit être quasiment chirurgicale. Cette précision est d’autant plus importante que le public devrait lors de la campagne en avoir une idée juste et permettre au cameraman, au photographe ou au maquettiste de mieux réaliser leur travail.

S’il est vrai que Roughman comme métier est plus un travailleur qui exerce principalement en freelance, il n’en demeure pas moins qu’il est possible de le retrouver dans une entreprise de pub en tant que salarié. Quand il travaille en freelance, il doit chercher ses clients et se faire un nom et une réputation. On pourrait résumer ses capacités ou les compétences qui lui sont demandées en trois mots tout simples : dessiner, communiquer et convaincre. 

Les qualités d’un bon Roughman 

Vous devez sans doute vous demander comment faire pour être un bon Roughman. Eh bien, il suffit de développer certaines qualités qui accompagnent votre talent et vous ferez des merveilles. Tout d’abord, il est important de savoir écouter. Ensuite, une ouverture d’esprit est nécessaire pour exercer ce métier, car il faut pouvoir imaginer tout et ne pas avoir un esprit fermé à certains concepts. 

Add Content Block

Par ailleurs, le Roughman doit être indépendant, il doit pouvoir se gérer tout seul, c’est pourquoi on utilise très souvent le mot « autonome » pour le décrire. Enfin, c’est un métier qui demande une capacité d’adaptation hors du commun. Il faut savoir et pouvoir adapter ses croquis à la demande de vos clients ou de vos donneurs d’ouvrage. Ce professionnel du croquis travail main dans la main avec d’autres designers. Il doit donc être attentif au cahier des charges à suivre et doit faire preuve de réactivité en cas d’imprévus.

Outre ces qualités humaines, vous devez bien entendu avoir un bon coup de crayon, mais ça ne suffit pas. La maîtrise des différentes techniques de dessin est indispensable. Vous devez également avoir une parfaite connaissance des logiciels de publication assistée par ordinateur et être au point sur le traitement d’images de synthèse et sur les nombreux codes visuels.

Son champ d’actions est extrêmement large. Le Roughman peut travailler sur des dossiers très différents tels que sur des films, des vitrines, des stands, des campagnes publicitaires, des clips animés et bien d’autres. Il doit donc être polyvalent et doit pouvoir s’adapter à son environnement.

Devenir Roughman 

Pour exercer ce métier, il est important de suivre une formation, et plusieurs formations sont disponibles à cet effet. Il est par exemple possible de chercher à obtenir un Bachelor en design graphique puis de vous spécialiser particulièrement en dessin, storyboard, BD. À part un Bachelor, Dnmade ou Demade, il est possible d’entrer dans une École d’art types beaux-arts, où vous serez formé en quelques années à la créativité et aux techniques afférentes de votre choix, le dessin devant rester une priorité. Votre talent s’agencera mieux avec votre formation et vous pourrez exercer votre passion de façon professionnelle. 

Ce qui est certain, c’est qu’une formation est nécessaire si l’on veut devenir un Roughman 

Carrière et rémunération d’un Roughman

Le Roughman a différentes options qui s’offrent à lui pour exercer. Il peut être salarié d’une agence ou d’un studio de création et peut, s’il le désire être à son compte en ayant le statut de freelance.

Un Roughman salarié débutant perçoit entre 1500€ et 2000€ bruts par mois. Avec de l’expérience, il peut espérer percevoir 2700€ bruts par mois. Pour ce qui est du statut d’indépendant, le Roughman doit lui-même constituer sa clientèle et décrocher des contrats, ce qui implique que sa rémunération est variable d’un mois à l’autre en fonction des commandes de ses clients. À terme, le Roughman peut évoluer vers un poste de Directeur artistique ou bien intégrer le milieu du graphisme et de l’illustration.

Si un domaine le passionne, il peut tout à fait l’intégrer, que ce soit le cinéma, la publicité, le packaging, les jeux vidéo, etc. Toutefois, les places se font rares, en général le Roughman porte plusieurs casquettes.