FICHES METIERS : DESIGN INTERACTIF

Voici la liste des 4 métiers identifiés concernant le domaine du Design Interactif : Design UX, Designer sonore, Motion graphique Designer, Directeur artistique/directeur de création/Directeur de production.

Pour chacun de ces métiers, l’article tiré du référentiel des métiers du Design (DGCIS/INTERFACE) liste les caractéristiques suivantes : Intitulé du métier, Un métier à valeur ajoutée : finalité, raison d’être du métier, Interlocuteurs privilégiés : champ des relations, types d’interlocuteurs avec lesquels le designer sera potentiellement amené à interagir pour mener à bien les missions de ce métier, Activités principales et secondaires, Compétences requises : générales, techniques, relationnelles, Tendances d’évolution : évolutions pressenties en termes d’activités, de compétences, de matériels, de conditions d’exercice à court/moyen/long terme, Niveau de qualification indicatif : niveau de formation, expérience, Passerelles professionnelles : métiers de provenance et métiers d’évolution et la Rémunération courante.

1) DESIGNER UX

Un métier à valeur ajoutée…

Décliner et mettre en œuvre la stratégie de création. Tester la faisabilité de la stratégie puis écrire le cahier des charges et les livrables attendus. Décliner le cahier des charges en réalisations graphiques concrètes (objets, produits, services, etc.)

Interlocuteurs internes privilégiés

Direction générale/comité de Direction, MOE/MOA, designer de service (en cross canal), service communication, service marketing, directeur artistique, directeur de création, chef de projet interactif, rédacteur Web, planeur stratégique, ergonome Web, service informatique, service des finances.

Interlocuteurs externes privilégiés

MOE/MOA, référenceur SEO (Search Engines Optimization), référenceur SEM (Search Engines Marketing), référenceur Web.

Activités principales

  • Analyse des usages et des activités (utilisateurs) ;
  • Analyse du marché et benchmark ;
  • Mise en œuvre d’une démarche d’idéation ;
  • Organisation et animation d’ateliers (entretiens et groupes utilisateurs, experts) ;
  • Création d’une charte et d’une interface utilisateur ;
  • Conception de l’architecture de l’information (persona et utilisateur type, tri par carte, etc.) ;
  • Formalisation de planches univers (mood board) et de storyboards (wireframes) ;
  • Réalisation de tests utilisateurs ;
  • Élaboration de livrables créatifs (design graphique) ;
  • Rédaction des spécifications détaillées de l’interface (avec les différents acteurs concernés) ;
  • Mise en œuvre des modes d’accessibilité (vérification, mise en place, correction) ;
  • Présentation du projet à la MOA ;
  • Réalisation technique (back-office) et intégration (front office) en langage informatique (HTML, etc.) ;
  • Instauration d’un contrôle qualité ;
  • Suivi du recettage ;
  • Mise en production (mise en ligne) ;
  • Réalisation de tests utilisateurs normés ;
  • Production de contenu ;
  • Mise en place d’aide ;
  • SEO (Search Engine Optimization) et outil d’analyse ;
  • Mise à jour des documents de référence.

Activités secondaires

  • Gestion de projet (relation MOE/MOA, client, agences, voire prestataires extérieurs) ;
  • Réalisation de maquettes et prototypes ;
  • Conception multicanal et multi-public (interface objet/Web, etc.) ;
  • Mise en place d’évolutions et/ou corrections.

Compétences générales requises

  • Bonne culture générale ;
  • Bonne culture digitale et virtuelle ;
  • Connaissance des sciences cognitives ;
  • Connaissances en ergonomie.

Compétences relationnelles requises

  • Esprit d’analyse et de synthèse

Compétences techniques requises

  • Maîtrise de la conception IMM ;
  • Maîtrise des outils graphiques ;
  • Maîtrise de la méthodologie des tests en sciences humaines ;
  • Maîtrise des outils techniques (HTML, CSS, etc.) ;
  • Maîtrise des notions d’accessibilité (développement) ;
  • Maîtrise des techniques de communication écrite et orale ;
  • Maîtrise de l’anglais (oral et écrit).

Niveau de qualification indicatif

Bac+5. Écoles de design, écoles multimédia. Minimum 7 ans d’expérience.

Passerelles professionnelles

Métiers de provenance : chef de projet, directeur artistique Web, rédacteur, graphiste 2D/3D.

Métiers d’évolution : directeur artistique, directeur de création, directeur de production

Rémunération courante

35 k€ – 50 k€ (brut annuel)
Facturation jour (moyenne) : 560 € (en indépendant)

 

2) DESIGNER SONORE

Un métier à valeur ajoutée…

Définir et retranscrire de manière interactive un paysage sonore (sons d’ambiance, sons d’interface) tout en intégrant les contraintes techniques, esthétiques et extérieures du projet en vue d’améliorer la performance utilisateur (agréabilité, etc.). Produire des sons comme facteurs de différenciation d’un objet pour faciliter notamment la pénétration de nouveaux marchés ou affirmer l’identité d’un produit.

Interlocuteurs internes privilégiés

Directeur artistique, game designer, infographistes, développeurs.

Interlocuteurs externes privilégiés

Artistes.

Activités principales

  • Établissement avec la MOA et le directeur artistique d’un cahier des charges sonore associant les prérequis techniques et créatifs ;
  • Analyse du cahier des charges et définition de la charte sonore au regard des besoins du projet ;
  • Analyse de l’émission du son du produit grâce à un micro ou un synthétiseur ;
  • Réalisation de bruitages et d’effets sonores en s’appuyant sur l’image ;
  • Conception de sons d’interface, d’ambiance à partir de sons enregistrés ou de sons de synthèse ;
  • Commande ou recherche et sélection de la musique, au besoin ;
  • Précision des paramètres sonores dynamiques ;
  • Spécification du mode de déclenchement et de lecture des sons ;
  • Enregistrement, montage et mixage des sons au bon format ;
  • Réalisation des tests unitaires des sons et mécanismes ;
  • Participation à l’intégration des sons pour assurer la qualité de la production sonore (préservation des choix créatifs et optimisation des temps de chargement) ;
  • Réalisation de la localisation sonore ;
  • Remise au client d’un master comprenant les fichiers audio non compressés ;
  • Réalisation d’une veille artistique et technologique.

Compétences générales requises

  • Bonne culture musicale et de l’image ;
  • Connaissance de la nature physique du son et des principes de diffusion sonore (spectre, etc.) ;
  • Connaissance des principes commerciaux et juridiques liés à l’achat de son et à la commande de musique ;
  • Connaissance des règles et des recommandations de l’EBU (European Broadcasting Union) et de l’AES (Audio Engineering Society).

Compétences relationnelles requises

  • Curiosité ;
  • Autonomie ;
  • Capacités créatrices et artistiques supérieures ;
  • Réactivité ;
  • Mélomane.

Compétences techniques requises

  • Connaissance des techniques spécifiques à l’intégration sonore synchronisée à l’image (montage sonore, édition audio, effets dynamiques et effets créatifs) ;
  • Maîtrise des logiciels de montage du son (Cubase, Pyramix, Nuendo, Pro Tools) ;
  • Bonne connaissance de la chaîne de production sonore audiovisuelle ;
  • Maîtrise de l’utilisation d’un échantillonneur, d’un séquenceur et d’un synthétiseur

midi ;

  • Maîtrise des techniques de création d’effets spéciaux et textures sonores ;
  • Maîtrise des techniques de traitement du signal, de la synthèse sonore ;
  • Maîtrise des techniques de numérisation ;
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire.

Niveau de qualification indicatif

Bac+5. Conservatoire national de musique, etc.

Tendances d’évolution du métier

Accroissement de la polyvalence liée à la diversité des environnements d’application du design sonore (jeux vidéo, cinéma, média interactif, etc.). Développement de l’audio-procédural (son généré en temps réel à partir de fichiers sons).

Rémunération courante

25 k€ – 35 k€ (brut annuel)
Facturation jour : 250 € – 460 € – 800 € (en indépendant)

 

3) DIRECTEUR ARTISTIQUE VIDÉO/MOTION GRAPHIQUE DESIGNER

Un métier à valeur ajoutée…

Concevoir et intégrer des éléments graphiques (typographie, sons, vidéos, graphiques, 3D) dans un projet unique d’animation (data visualization).

Interlocuteurs privilégiés

Chef de projet, directeur artistique, développeurs, designers sonores, graphistes, illustrateur, animateurs.

Activités principales

  • Réalisation d’une recherche de concept et d’un brief avec la MOA ;
  • Formulation de conseils, recommandations et points de vigilance afin d’adapter au mieux le projet aux enjeux marketing ;
  • Conception de l’univers et de la tendance utilisée dans l’animation graphique (pouvant être formalisé par une planche de tendances) ;
  • Prise en compte de la charte graphique dans la conception du projet ;
  • Budgétisation et élaboration d’un scénario ou storyboard permettant de représenter visuellement l’ensemble des plans constituant la vidéo ;
  • Gestion de la phase de production (rendu des images, montage, étalonnage, découpages techniques, conception des mouvements, mise en place des effets de transition, encodage) ;
  • Constitution d’une première animatique permettant de valider auprès de la MOA le déroulement et le rythme de l’animation ;
  • Participation au montage en vue de garantir le dynamisme et l’esthétisme de la production ;
  • Implication dans la programmation afin d’optimiser le temps de réalisation et la qualité de la production finale ;
  • Développement du projet dans le respect du budget et du calendrier établis ;
  • Réalisation d’une veille artistique et technologique (expositions, courts-métrages, publicités, etc.).

Compétences générales requises

  • Bonne culture générale ;
  • Bonne culture digitale et virtuelle ;
  • Connaissance des sciences cognitives.

Compétences relationnelles requises

  • Capacité d’adaptation ;
  • Prise de recul ;
  • Rigueur ;
  • Curiosité ;
  • Aisance relationnelle.

Compétences techniques requises

  • Maîtrise des logiciels spécialisés (Photoshop, Illustrator, After effect, Flash, Premiere pro, 3Ds Max, InDesign, etc.) ;
  • Maîtrise des techniques de montage sonore et vidéo ;
  • Maîtrise des principes typographiques ;
  • Maîtrise des techniques graphiques ;
  • Maîtrise des techniques d’animation 2D et de modélisation 3D ;
  • Maîtrise de la mise en scène ;
  • Maîtrise des techniques de production d’effets spéciaux ;
  • Maîtrise des plugins ;
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;
  • Maîtrise de l’anglais (oral et écrit).

Niveau de qualification indicatif

Bac+5 (Beaux Arts, Arts appliqués, communication visuelle, etc.) 5 ans d’expérience minimum

Passerelles professionnelles

Métier essentiellement exercé en indépendant.
Métiers de provenance : graphiste, monteur, modélisateur 3D.
Métiers d’évolution : directeur artistique, directeur de création, responsable graphique, réalisateur/chef de projet, chef d’antenne.

Tendances d’évolution du métier

Appropriation des nouveaux équipements (Google glasses). Développement des compétences en programmation, montage, typographie. Intégration de la 3D dans le motion design (plugins, logiciels 3D). Accroissement de la polyvalence liée à la diversité des environnements d’application (chaîne de télévision : promotions, publicités, génériques ; multimédia/digital : images animées ; video mapping ; tutoriaux ; etc.), à la fusion des médias (télévision, Internet, téléphone mobile, etc.) et à l’approche de média interactif (Rich Media) (intégration de sons, vidéos, photos, métadonnées). Tendance au cumul des fonctions de Web designer et de Motion graphique designer.

Rémunération courante

30 k€ – 42 k€ (bruts annuels)
Facturation jour : 300 € – 385 € – 600 € (sans direction artistique)

 

4) DIRECTEUR ARTISTIQUE Directeur de création, directeur de production

Un métier à valeur ajoutée…

Élaborer une stratégie innovante de l’entreprise/orientation de la marque en vue d’accompagner l’entreprise dans son développement stratégique et économique. Assurer l’innovation pure et la veille stratégique. Encadrer, accompagner, organiser les activités et le pilotage des équipes (et des compétences individuelles et collectives) en fonction de la stratégie

Interlocuteurs internes privilégiés

Direction générale/comité de Direction, directeur technique, service marketing, ingénieurs, service communication, planeur stratégique, ergonomes.

Interlocuteurs externes privilégiés

Artistes, prestataires/sous-traitants.

Activités principales

  • Mise en place d’expérimentations avec des laboratoires de recherche dans le cadre de la recherche fondamentale ;
  • Réalisation d’une veille continue et d’une analyse de la concurrence ;
  • Analyse d’études sociologiques, ethnographiques, anthropologiques, etc. ;
  • Analyse des nouveaux usages et des nouveaux supports/techniques/innovation ;
  • Analyse des besoins et du positionnement de l’entreprise ;
  • Analyse de l’existant/audit (ADN de la marque, cible, e-réputation);
  • Émission de recommandations stratégiques (en termes opérationnel, communicationnel, digital e-réputation…) ;
  • Définition de l’orientation/vision stratégique en design ;
  • Conception de la stratégie de communication (moyens de communication/supports) ;
  • Mise en œuvre d’une démarche d’idéation ;
  • Recrutement, pilotage et évaluation des équipes ;
  • Formation et tutorat (transmission du métier) auprès des membres de l’équipe design ;
  • Motivation des équipes ;
  • Fixation des objectifs ;
  • Mise en place du changement et/ou de nouveaux process ;
  • Contrôle des résultats.

Activités secondaires

  • Mise en œuvre d’actions de formation/communication (portage/vulgarisation) ;
  • Réalisation de tests de concept de prototypes ;
  • Implication dans la communication scientifique ;
  • Implication dans des démarches d’innovation ;
  • Intervention dans le développement d’affaires (orienté vers le commercial) et le marketing de ses idées auprès de la MOA ;
  • Participation à des projets de design de service ;
  • Conception et mise en place d’audit (questionnaire, cahier des charges et revalidation auprès de la MOA) ;
  • Accompagnement du changement ;
  • Participation à la réflexion autour de la politique de marketing.

 

Compétences générales requises

  • Bonne culture générale ;
  • Bonne culture digitale et virtuelle ;
  • Bonne connaissance des marchés (concurrence, réseau, fournisseurs, etc.) ;
  • Bonne connaissance des expertises métiers et de leurs qualifications ;
  • Maîtrise de la méthodologie scientifique.

Compétences relationnelles requises

  • Capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets ;
  • Prise de décisions ;
  • Esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Capacité d’adaptation ;
  • Sens de l’innovation ;
  • Curiosité ;
  • Ecoute ;
  • Empathie ;
  • Capacités créatrices et artistiques supérieures.

Compétences techniques requises

  • Maîtrise des statistiques ;
  • Connaissance des outils graphiques ;
  • Maîtrise des relations transversales (clients, fournisseurs, prestataires) ;
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;
  • Capacité à clarifier ses propos auprès de différents interlocuteurs ;
  • Maîtrise des techniques de résolution de conflit ;
  • Maîtrise des techniques de communication écrite et orale ;
  • Maîtrise de l’anglais (oral et écrit).

Niveau de qualification indicatif

Bac+5. Écoles de design, écoles multimédia.

Passerelles professionnelles

Métiers de provenance : designer UX, graphiste 2D/3D
Métiers d’évolution : directeur du design en entreprise ou en agence

Rémunération courante

50 k€ – 70 k€ (brut annuel)

 

Source : Référentiel des métiers du design – DGCIS/INTERFACE