DESIGNER D’ESPACE

Un métier à valeur ajoutée…

Analyser et comprendre les attentes et les besoins d’un client tout en les rattachant à un environnement social et culturel (usage et sens). Piloter la conception et la réalisation d’un espace structuré satisfaisant aux exigences des usagers ainsi qu’aux contraintes architecturales, budgétaires et/ou administratives.

Interlocuteurs internes privilégiés

Ingénieurs

Interlocuteurs externes privilégiés

Architectes, spécialistes en économie, prestataires/sous-traitants

Activités principales

  • Constitution du cahier des charges ou réinterrogation du cahier des charges établi afin d’expliciter les besoins implicites ;
  • Prise en considération de la taille de l’espace, du bâtiment et de son environnement (analyse du milieu) ;
  • Spécification du besoin et recueil d’informations complémentaires grâce à un échange entre la MOA et le concepteur designer ;
  • Gestion volumétrique de l’espace à partir du scénario de vie de l’usager ;
  • Représentation du concept de façon visuelle (esquisses, croquis, etc.) ;
  • Formulation d’hypothèses de structuration de l’espace ;
  • Validation de l’hypothèse à concrétiser et formalisation de l’avant-projet sommaire (plan de projet) ;
  • Mise au point du projet et élaboration de l’avant-projet définitif (plan d’exécution) ;
  • Formalisation du cahier des charges ;
  • Structuration et planification des différentes phases du projet ;
  • Identification et consultation des sous-traitants ;
  • Médiation entre la MOA et les prestataires/sous-traitants quant au déroulement du chantier ;
  • Coordination et planification des interventions des sous-traitants ;
  • Suivi de la production et contrôle des résultats.

Compétences requises (techniques, relationnelles)

  • Bonne culture générale ;
  • Bonne connaissance des arts appliqués ;
  • Connaissances en sciences humaines/sociales ;
  • Connaissance des références dans le domaine du design espace ;
  • Connaissances en sémiologie (couleurs, formes, textures) ;
  • Bonnes connaissances en architecture ;
  • Connaissances juridiques (sécurité, bâtiment, etc.), si le designer touche au bâti ;
  • Bonne connaissance des expertises métiers et de leurs qualifications ;
  • Vision globale stratégique.

Compétences relationnelles requises

  • Écoute ;
  • Esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Rigueur ;
  • Pragmatisme.

Compétences techniques requises

  • Maîtrise des principes de construction (structures, réglementations telles que le désenfumage, la sécurité incendie, PMR, etc.) ;
  • Maîtrise des matériaux et de leurs propriétés ;
  • Maîtrise des techniques du dessin ;
  • Capacité à établir une représentation spatiale ;
  • Maîtrise de l’analyse des flux (« analyse des 5 minutes ») ;
  • Maîtrise du suivi de production ou de réalisation (économie de chantier, économie de production) ;
  • Capacité à déléguer ;
  • Maîtrise des notions d’échelle, de détail et de temps ;
  • Maîtrise du maquettage ;
  • Maîtriser la modélisation 2D/3D ;
  • Maîtrise des logiciels spécialisés (Photoshop, Illustrator, AutoCAD, 3Ds Max, Sketchup, etc.) ;
  • Maîtrise des plans, croquis, coupes ;
  • Maîtrise des perspectives ;
  • Maîtrise des relations transversales (clients, fournisseurs, prestataires) ;
  • Maîtrise des techniques de communication écrite et orale ;
  • Connaissances en gestion administrative de personnel.

 

Niveau de qualification indicatif

Bac+5. Écoles de design, écoles d’architecture
3-5 ans d’expérience en architecture d’intérieur, architecture commerciale ou retail, aménagement d’espaces

Passerelles professionnelles

Métiers de provenance : assistant designer
Métiers d’évolution : directeur du design, design manager, chef de projet design, architecte d’intérieur

Rémunération courante

35 k€ – 75 k€ (brut annuel)
50 k€ – 125 k€ (CA brut annuel en indépendant)

 

Source : Référentiel des métiers du design – DGCIS/INTERFACE