Les branches du Design d’Espace

 

1) Recherche et développement en Design d’Espace

La finalité de cette branche est d’investiguer les modes de vie en vue de repenser les espaces au regard des évolutions sociétales. Maîtriser, voire devancer, l’état du marché et les grands courants culturels en sachant les rassembler autour d’un projet d’art de vivre.

Le champ des relations est restreint : de la Direction générale/comité de Direction aux fournisseurs.

Activités principales

Dans cette branche du Design d’Espace, les activités consistent en premier lieu à la réalisation d’une veille technologique et sociologique en continu en vue de repérer les nouvelles tendances. On peut également parler de l’analyse des situations de vie (familles recomposées, etc.) pour repenser les volumes en conséquence. Ainsi que le détournement des pratiques (couleurs, supports, modes de vie, etc.) et transfert des technologies afin de réinventer les espaces. Mais aussi la synthèse des informations et identification des principales pistes qui seront développées. Enfin, il y a la recherche de fournisseurs et de partenaires afin de s’assurer de sa faisabilité et la rédaction des spécifications afin de guider les prestataires dans l’exécution du projet.

Add Content Block

Compétences générales requises

Pour intervenir dans ce domaine il faut une bonne culture générale et artistique ainsi que la connaissance des bases de la sociologie.

1. Compétences relationnelles requises

Tout d’abord il faut avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse et faire preuve de curiosité. Mais aussi avoir de l’audace et une vision projective.

2. Compétences techniques requises

Dans la branche recherche et développement en Design d’Espace, il convient d’avoir la maîtrise des techniques du dessin et de l’infographie. Ainsi que la maîtrise des couleurs, des tendances et de la prospective.

 

2) Analyse et conseil en Design d’Espace

La finalité de cette branche est de réfléchir avec le client pour construire le projet et apporter une réponse pertinente, constructive et inventive au besoin exprimé. Analyser et comprendre les attentes et les besoins d’un client tout en les rattachant à un environnement social et culturel (usage et sens).

Le champ des relations s’étend de la Direction générale/comité de Direction aux ingénieurs. Ainsi qu’aux architectes, aux économistes décideurs, au service des achats et aux experts (pour les agences).

Activités principales

Concernant les activités principales de la branche, on peut citer la constitution du cahier des charges avec le décideur. Ou la réinterrogation/déconstruction du cahier des charges établi afin d’amener le décideur à expliciter ses besoins implicites. Mais aussi la prise en considération de la taille de l’espace, du bâtiment et de son environnement (analyse du milieu). Le diagnostic du lieu (génie des lieux), sensibilisation au lieu et spécification du besoin. Il y a également le recueil d’informations grâce à un échange entre le décideur et le concepteur designer. La hiérarchisation des informations et émission d’hypothèses de travail. Enfin, l’établissement de réponses plurielles, élargissement du champ des possibles et la formalisation du cahier des charges.

Compétences générales requises

Les compétences nécessaires résident dans une bonne culture générale et une bonne connaissance des arts appliqués. Ainsi que de bonnes connaissances en architecture et en sciences humaines/sociales. Il y a également la connaissance des références dans le domaine du design espace, en sémiologie (couleurs, textures, formes). Enfin, il faut avoir une vision globale stratégique.

1. Compétences relationnelles requises

Pour évoluer dans cette branche du Design d’espace, ilc convient d’avoir un esprit d’analyse et de synthèse, de faire preuve d’écoute. D’avoir une aisance relationnelle et la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets.

2. Compétences techniques requises

En terme de compétences techniques on peut citer la maîtrise des techniques du dessin et de l’analyse des flux (« analyse des 5 minutes »).

 

3) Management en Design d’Espace

La finalité du Management en Design d’Espace et de piloter la conception et la réalisation d’un espace structuré satisfaisant aux exigences des usagers, tout en respectant les contraintes architecturales, budgétaires et/ou administratives.

Ainsi le champs des relations s’étend des Ingénieurs, architectes, économistes, prestataires/sous-traitants Décideurs et au service des achats (pour les agences).

Activités principales

Parmi ses activités principales, il y a le pilotage et la gestion des ressources humaines. On peut également citer la structuration et la planification des différentes phases du projet. Le suivi de la production et son chiffrage. Enfin, l’équilibre entre le coût et le temps investi pour assurer la pérennité financière du projet et le contrôle des résultats.

Compétences générales requises

Pour évoluer dans cette branche il faut avoir une bonne connaissance des expertises métiers et de leurs qualifications ainsi qu’une vision globale stratégique.

1. Compétences relationnelles requises

Un esprit d’analyse et de synthèse et une aisance relationnelle sont des compétences relationnelles essentielles. Ainsi que l’écoute et la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets.

2. Compétences techniques requises

En terme de compétences techniques on peut citer la maîtrise des principes de construction (structures, matériaux, réglementations, etc.) et du suivi de production ou de réalisation (économie de chantier, économie de production). La capacité à déléguer , le sens de la planification et la maîtrise des techniques de communication écrite et orale. Enfin il ne faut pas négliger ses connaissances en gestion administrative de personnel.

 

4) Conception en Design d’Espace

En conception la finalité est de répondre à l’occupation de l’espace en fonction des contraintes identifiées (besoin, milieu, etc.) et d’effectuer une représentation spatiale rendant crédible le projet.

Le champ des relations comprend la Direction générale/comité de Direction, les ingénieurs et les architectes. Ainsi que les économistes Décideurs, le service des achats et les experts (pour les agences).

Activités principales

La gestion volumétrique de l’espace à partir du scénario de vie de l’usager fait parti de ses activités. On peut citer également la représentation du concept de façon visuelle (esquisses, croquis, etc.). La formulation d’hypothèses de structuration de l’espace. Mais aussi la validation de l’hypothèse à concrétiser et formalisation de l’avant-projet sommaire (plan de projet). Ainsi que la mise au point du projet et élaboration de l’avant-projet définitif (plan d’exécution).

Compétences générales requises

Il faut avoir une bonne culture générale et de bonnes connaissances des arts appliqués. De plus il convient d’avoir des connaissances en sciences humaines/sociales et en sémiologie (couleurs, formes, textures).

1. Compétences relationnelles requises

Concernant les compétences pour évoluer dans ce métier, un bon esprit d’analyse et de synthèse et des capacités de représentation spatiale sont des atouts. Il faut également être à l’écoute et avoir des capacités créatives et artistiques supérieures. Ainsi que la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets et faire preuve de rigueur.

2. Compétences techniques requises

En terme de compétences techniques dans cette branche du design d’espace il y a tout d’abord la maîtrise des notions d’échelle, de détail et de temps. La maîtrise des techniques du dessin, de maquettage et de modélisation 2D/3D. Bien entendu on peut citer la maîtrise des plans, des croquis, des coupes, des perspectives. Enfin, la maîtrise des principes de construction (structures, réglementations, etc.) et des matériaux et de leurs propriétés.

 

5) Suivi Technique en Design d’Espace

Parmi les branches du Design d’Espace, le suivi technique est là pour veiller à ce que la réalisation se fasse selon les spécifications précises du projet.

La branche travaille avec la Direction générale/comité de Direction, les ingénieurs, les architectes. Ainsi que les prestataires/sous-traitants Décideurs et les experts (pour les agences).

Activités principales

Ses activités principales sont : l’identification et la consultation des experts. Ainsi que la médiation entre le décideur et les prestataires quant au déroulement du chantier (interface MOA/experts). Il y a aussi la coordination et la planification des interventions des différents experts. Enfin, le suivi de la production et la rédaction de comptes rendus.

Compétences générales requises

Bonne connaissance des expertises métiers et de leurs qualifications. Ainsi que des connaissances juridiques (sécurité, bâtiment, etc.), si le designer touche au bâti.

1. Compétences relationnelles requises

Pour évoluer dans cette branche du Design d’Espace il faut faire preuve de rigueur, être pragmatique et avoir une aisance relationnelle.

2. Compétences techniques requises

Concernant les compétences techniques on peut citer la maîtrise des principes de construction (structures, réglementations, etc.). Ainsi que la maîtrise des matériaux et de leurs propriétés et la maîtrise des techniques de communication écrite et orale.

Pour évoluer dans ce métier, il convient d’être bien formé.

Source : Référentiel des métiers du design – DGCIS/INTERFACE