Articles similaires

Fiche métier – La branche conception du Design Interactif

par | fiches métiers, ressources et méthodologie

La branche conception du Design Interactif

La finalité de la branche conception du Design Interactif est de décliner et mettre en œuvre la stratégie de création. Mais aussi de tester la faisabilité de la stratégie puis écrire le cahier des charges et les livrables attendus.

Son champ des relations est large. Il va de la Direction générale/comité de Direction, à la MOE/MOA et au design de service (en cross canal). Il passe également par le service communication, le service marketing, les décideurs et le service des achats (pour les agences).

Activités principales de la branche conception

Parmi les activités qui incombent à cette branche du Design interactif, il y a la mise en œuvre d’une démarche d’idéation et l’analyse des usages et des activités (utilisateurs). Ainsi que l’analyse du marché et benchmark et l’organisation et animation d’ateliers (entretiens et groupes utilisateurs, experts). On peut également parler de la création d’une charte, d’une interface utilisateur et d’une charte graphique.

Il y a aussi la conception de l’architecture de l’information (persona et utilisateur type, tri par carte, etc.) ,la formalisation de planches univers (mood board) et de story-boards (wireframes) et la réalisation de tests utilisateurs. On trouve également des missions telles que l’élaboration de livrables créatifs (design graphique) et la rédaction des spécifications détaillées de l’interface (avec les différents acteurs concernés). Enfin la mise en œuvre des modes d’accessibilité (vérification, mise en place, correction) et la présentation du projet au décideur font aussi parti de ses missions.

Activités secondaires

Parmi les activités secondaires de la branche conception il y a la gestion de projet (relation MOE/MOA, client et agences voire prestataires extérieures). Ainsi que la réalisation de maquettes et prototypes et la conception multicanal et multi-public (interface objet/Web, etc.).

Compétences générales requises (techniques, relationnelles)

Concernant les compétences générales requises on peut citer le fait d’avoir une bonne culture générale, digitale et virtuelle. Ainsi que des connaissances des sciences cognitives et en ergonomie.

1. Compétences relationnelles requises

Les compétences relationnelles requises pour évoluer dans cette branche du Design interactif sont nombreuses. Il y a tout d’abord l’esprit d’analyse et de synthèse. Ainsi que l’ouverture d’esprit, la curiosité, l’écoute, l’empathie et le sens de l’innovation. Mais aussi des capacités créatrices et artistiques supérieures.

2. Compétences techniques requises

Enfin, les compétences techniques résident dans la maîtrise de la conception IMM , des outils graphiques et de la méthodologie des tests en sciences humaines. À cela s’ajoute la maîtrise des outils techniques (HTML, CSS, etc.), des techniques de communication écrite et orale et de l’anglais (oral et écrit).

Source : Référentiel des métiers du design – DGCIS/INTERFACE

Articles récents


Articles similaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *