Jim Maitre – Auteur BD

 

Vous l’avez déjà sans doute vu sur notre chaîne, Jim Maitre est auteur de BD et nous l’avons interviewé pour qu’il nous présente son univers, sa façon de travailler et pour nous partager son expérience du métier. De quoi motiver et aiguiller les futurs auteurs de BD ! Continuez de lire, Jim a un parcours passionnant et très enrichissant.

Nous allons voir en quoi consiste son métier, et pourquoi est-il étroitement lié au milieu du Design. Oui on vous explique tout dans la suite la vidéo suivi de l’article ! 

Jim, Auteur BD

Ayant une vingtaine de BD à son actif, Jim est un vrai professionnel. La vie d’auteur de BD peut s’avérer compliquée. Dans un premier temps, ce professionnel recherche une maison d’édition pour une première publication. La maison d’édition Dargaud a laissé sa chance à Jim, il a eu l’opportunité de travailler sur une longue série. Grâce à cette expérience enrichissante, il a découvert des facettes différentes du métier d’auteur de BD, comme la logistique et la commercialisation du produit par exemple. Peu après, il a décidé de modifier sa logistique de production, il exerce le même métier mais cette fois-ci en autoédition. 

Add Content Block

Autrement dit, cette forme d’indépendance qu’est l’autoédition permet de simplifier la chaîne de production du livre. Ainsi, de diminuer les différents intermédiaires entre le lecteur et l’artiste, en gardant que l’imprimeur. Soit, arriver le plus simplement et rapidement possible au consommateur final. Néanmoins, si tous les acteurs ont disparu, l’auteur de BD endosse le rôle d’éditeur, de maquettiste et de gérant de sa communication en rencontrant en direct son public sur des salons par exemple. Sa rémunération est également différente et a plus de chance de varier. La fonction première reste la même mais le travail lui non, ce n’est pas insurmontable, mais il faut être prêt à s’investir corps et âme pour son projet. 

Auteur BD et la commercialisation 

Jim est présent sur différents salons au cours de l’année pour rencontrer ses lecteurs et présenter son travail. Cela demande du temps et de la disponibilité car une bonne tournée représente entre 15 et 20 salons à l’année. Par ces interventions, il rencontre l’essentiel de son lectorat, c’est un moyen efficace de se faire connaître. Des nouveautés sortent toutes les semaines et les lecteurs n’ont pas forcément le temps de suivre les actualités en temps réel. Ils sont plus ouverts à la découverte lors de ces salons, qu’en librairie où le plaisir est différent. La rencontre en direct est très satisfaisante pour les lecteurs. Ils préfèrent se réapproprier une chaîne plus courte. Les consommateurs savent aussi que la rémunération de l’artiste n’est pas la même en fonction de là où ils achètent et préfèrent de plus en plus délaisser la grande distribution.  À savoir, la vente une bande dessinée, récompense le créateur à hauteur de 5 à 8% du prix de vente final. Pour concrétiser, l’auteur gagne entre 20 et 50 centimes lorsque vous faites cet achat.

Jim nous parle de ses projets

La compagnie des Glaces, un des premiers projets de Jim lorsqu’il a commencé sa carrière pour Dargaud en tant qu’assistant décors et perspectives. Il a travaillé cet album en décors perspectives et réalisé les trois derniers à l’ancrage. Ce travail lui a donné énormément de clés et notamment en conception de maquette pour la suite de sa carrière professionnelle lorsqu’il s’est lancé à son compte. 

Le côté indépendant lui permet d’être libre à 100% dans son travail et dans ses relations. Actuellement, Jim est en collaboration avec Stéphane Bern à côté de sa vie de professionnel de Bande Dessinée. Il a également pu assister un dessinateur en tant qu’encreur pour réaliser un livre. Il faut être prêt à découvrir de nouveaux horizons, s’adapter et saisir les opportunités qui se présentent.

Les techniques de l’auteur BD, son précieux projet

Passionné de sciences fiction, il s’est lancé dans l’écriture de cet univers. À l’écriture de son premier album, il a tout de suite su qu’il aurait besoin de financement et de moyens logistiques conséquents. Il s’est dit qu’il devait transmettre son savoir et son expérience et crée alors cette œuvre « Les techniques de l’auteur BD ». Fort de son succès, il décide de produire une deuxième BD, cette fois-ci orientée vers le dessin et l’anatomie. Par son travail, il souhaite toucher les jeunes et les orienter du mieux possible vers leur avenir.

Les conseils de Jim pour réussir

Pour réussir, vous devrez bien vous former et être attentifs aux détails. Prenez le temps d’apprendre sans cesse en découvrant de nouvelles choses. Le talent peut être l’un de vos pires ennemis si vous ne comptez que sur lui. Le talent, il en faut, c’est certain, mais se reposer sur ses acquis ne fera pas de vous un grand artiste, donc soyez  travailleur ! 

Les trois mots que l’on retient de Jim : “observateur, endurant, persévérant”.

Pour retrouver Jim et son travail, vous pouvez consulter sa page Facebook ou vous rendre directement sur son site internet : 

https://www.facebook.com/FTW-Productions-Jim-Maitre-384252121705150/

http://jim-maitre.com/?fbclid=IwAR04ylDyUYFXf9OTATzNXAXlgzU-CWPVgLa8cGCC6wSaGk1W2nC5tY6gA2E

 

Si vous avez manqué l’épisode 18 de Paroles de pros, c’est par ici : https://www.ecolelafontaine.fr/neil-aventure-moderne-paroles-de-pros-n18/