Ingrid Amaro « Paysagiste »

 

Aujourd’hui, Ingrid nous fait part de sa présence et nous présente son métier de paysagiste. Découvrez au travers de cet article le travail qu’elle fait concrètement, le parcours par lequel elle est passée pour parvenir à ce métier, et ses conseils et astuces pour se lancer et réussir.

Nous allons voir en quoi consiste son métier, et pourquoi est-il étroitement lié au milieu du Design. Oui on vous explique tout dans la suite la vidéo suivi de l’article ! 

Le parcours et les formations d’Ingrid

Elle a commencé par obtenir un diplôme de technicienne d’agronomie et d’ingénierie et a obtenu un bagage artistique.

Add Content Block

En quoi consiste le métier de Paysagiste ?

La mission première d’un paysagiste est d’améliorer les espaces verts, qu’ils soient en agglomération, en zones rurales ou bien au sein d’habitations en vue de procurer plus de bonheur et de bien-être aux habitants. La verdure est connue pour ses propriétés agissant sur l’humeur et la qualité de vie. En autre, un paysagiste a pour fonction de manier la nature d’un arbre, d’une plante et même des pierres en vue d’offrir des espaces lumineux, accueillants et chaleureux. La touche artistique du paysagiste est essentielle lorsqu’on lui confie un projet d’espace.

Le fonctionnement d’un projet

Il existe plusieurs manières d’aborder un projet quel qu’il soit. Ingrid à un champ d’action large. Elle peut répondre à une demande d’un client qui se situe en tant que particulier et qui souhaite revoir l’aménagement de son jardin par exemple. Dans un premier temps, elle commence par dessiner l’espace actuel puis met l’accent sur l’environnement et le jardin écologique. Son but, permettre à son client d’utiliser le moins d’eau possible en trouvant des alternatives telles que des plantes qui ne demandent pas d’entretien ni d’arrosage particulier par exemple. 

De manière générale, Ingrid opère de manière « classique » mais ça lui arrive de faire participer ses clients et de leur proposer de jardiner avec elle. Cette relation permet à son client de mieux comprendre et de voir comment faire les choses de manière durable. Ainsi, son client se sent d’autant plus concerné et attache un lien particulier avec son jardin ou son espace. 

D’autre part, Ingrid emploie une autre méthode pour permettre à ses clients de payer moins cher et pour qu’un maximum de personnes en profite. Elle propose des « portes ouvertes » chez un de ses clients où elle répertorie les différentes étapes à suivre ainsi que des conseils et astuces pour parvenir au résultat final du chantier. Les participants peuvent venir sur le chantier et participer à la réalisation de ce dernier avec Ingrid. 

Et ce n’est pas tout, Ingrid réalise des projets pour des clients professionnels également. Dans ces cas-là, pas question de faire participer d’autres personnes. Elle esquisse les plans de chantier, réalise le projet et entretient le jardin avant de trouver les entrepreneurs qui s’en chargeront. Elle répond le plus précisément possible aux questions et attentes de son client, en trouvant le thème qu’il souhaite et ses désirs à moyen et long terme. 

Ingrid s’intéresse toutefois à une autre forme de projet: les espaces urbains en friche. C’est pourquoi, depuis 2013, elle est en constante recherche de dynamique envers ces espaces. La problématique est de savoir comment redynamiser ces espaces pour qu’ils aient une nouvelle vie et puissent profiter positivement aux habitants.

Faire la différence entre jardinier et paysagiste, Ingrid nous en dit plus sur son métier

Le métier de paysagiste est bien plus large que l’esthétisme de l’espace. Il y a une réelle réflexion et une théorie conceptuelle fondée sur l’espace à travailler. Selon elle, réaliser un projet que l’on a dessiné est une expérience merveilleuse qui permet de rencontrer plusieurs corps de métier et d’en apprendre davantage à chaque projet. Insérer des thématiques actuelles dans un projet fait la différence justement entre jardinier et paysagiste et permet même d’anticiper sur des problématiques futures. Ingrid souhaite apporter sa touche personnelle à la société de la manière la plus éthique possible. Chaque personne apporte sa pierre à l’édifice, grâce à eux Ingrid apprend davantage tous les jours. C’est ce qu’il faut faire continuellement, apprendre. Le paysagisme est donc une réelle frange du design d’espace. Sans s’en rendre compte en poussant les grilles d’un jardin public, le paysagiste apporte un côté esthétique et pratique au lieu.

Des conseils pour se former au paysagisme ?

Le métier de paysagiste est très exigeant au niveau technique. Il faut comprendre l’origine des éléments présents, comment ont-ils été implantés, comment cette structure est-elle bâtie, etc. Ces questions nécessitent des réponses pour pouvoir avancer dans le projet et construire quelque chose de réaliste et durable à long terme. Un jardin n’est pas figé dans le temps et évolue constamment, il faut donc s’adapter constamment. Pour réussir, vous devez être passionné par l’espace et l’environnement qui vous entoure !  

Nous remercions chaleureusement Ingrid de nous avoir accordé son temps et d’avoir répondu à nos questions. Quant à nous, nous nous retrouverons très bientôt. 

En attendant, soyez créatif !

 

Si vous avez manqué l’épisode 22 de Paroles de pros, c’est par ici : https://www.ecolelafontaine.fr/coralie-design-espace-paroles-de-pros-n22/