Articles similaires

PDP n°11 – Guillaume : L’évolution du parcours professionnel

par | paroles de pros

Désormais, les parcours professionnels ne cessent d’évoluer, les carrières ne sont plus linéaires comme avant, et ça Guillaume va nous le démontrer.

Nous allons voir en quoi consiste son métier, et pourquoi est-il étroitement lié au milieu du Design. Oui on vous explique tout dans la suite la vidéo suivi de l’article ! 

Quel est son parcours professionnel ?

Guillaume a beaucoup travaillé sur les programmes d’écoles d’ingénieurs. L’objectif de son travail est de rencontrer les entreprises et leurs salariés afin de savoir ce qui leur avaient manqué durant leur période d’apprentissage à l’école pour pouvoir exercer le métier qu’ils font actuellement. Il travaille notamment sur ce que l’on appelle aujourd’hui, l’industrie 4.0, cela concerne l’industrie plus automatisée, le travail à distance, l’internationalisation et toutes les évolutions contemporaines et numériques.

Entre école et marché du travail : fossé ou réalité ?  

Après plus d’un an et demi à travailler sur ce sujet et à faire la jonction entre universités et entreprises, Guillaume s’est rendu compte des différences qui séparent ces deux mondes. Les systèmes éducatifs développent une forme de compétence communément appelée, l’intelligence logico mathématique. Néanmoins, ce n’est pas la seule qui est développée, l’intelligence relationnelle et interpersonnelle le sont aussi lors des stages, des présentations orales, des travaux en groupe pour citer quelques exemples. 

Dans ce que voit Guillaume pour l’avenir, du côté industriel notamment, c’est que les compétences relationnelles sont plus recherchées au détriment des compétences techniques. Les compétences techniques sont acquises, tandis que les soft skills sont désormais bien plus valorisés aujourd’hui. Selon Guillaume, il faut être acteur de son métier et ne pas faire l’erreur de penser que son parcours professionnel va être linéaire et tout tracé. Le système est beaucoup plus interpénétré, c’est-à-dire qu’il y a des systèmes de formation tout au long d’une carrière et que chaque jour est un nouveau jour pour apprendre davantage.

Vous l’aurez compris, un parcours professionnel est plus asymétrique, et il faut pouvoir se préparer à ça. Comment ? en se fixant des objectifs à long terme qui évoluent au même rythme que vous. Cette technique permet de comprendre là où l’on va et ce que l’on fait.

Quels sont les outils pour s’adapter ?

Le logiciel Excel Microsoft peut apporter une grande aide dans cette transition, tant pour peser le pour et le contre que pour mettre en forme des arguments. Le fait d’écrire vous permet d’y penser plus profondément et d’y réfléchir de manière plus optimale.

L’importance du relationnel 

C’est une compétence qui évolue sans cesse et qui dépend du moment de sa carrière et du type d’activité dans laquelle on travaille. En début de parcours par exemple, il va falloir être capable de jongler entre professionnalisme et paternalisme. Autrement dit, lorsque l’on est jeune et que l’on intègre une nouvelle entreprise, il faut assumer ses compétences, mais il faut être capable de se remettre en question et d’assumer aussi le fait que l’on ne sait pas tout faire et que nous manquons d’expérience. Il faut oser demander de l’aide, trouver un mentor qui n’a aucune influence sur votre travail et qui va vous prendre sous son aile pour vous guider dans vos choix. L’autre facteur clé, c’est le réseau actif, pouvoir se constituer un réseau est essentiel.

Alors comment se crée-t-on un réseau ?

Parler aux gens et surtout les écouter, c’est la meilleure des façons de faire. Si vous vous intéressez aux gens, ils s’intéresseront à vous en retour, c’est réciproque. Il faut s’intéresser et oser parler avec tous les gens autour de vous. Chaque personne est unique et n’a pas les mêmes compétences, ni les mêmes expériences que vous, tout est bon à prendre. Pour cela, il faut être curieux, être capable de laisser sa timidité de côté, rencontrer de nouvelles personnes et ce même si elle exerce dans un milieu inconnu au vôtre.

Le travail à distance, ça se passe comment ?

C’est une méthode de travail de plus en plus courante, mais malgré tout méconnu par un grand nombre de personnes. Il faut passer plusieurs étapes en ce qui concerne le travail à distance. Dans un premier temps, il y a des obstacles technologiques tels que la qualité de la prise de son et de la prise d’image. Plein d’outils sont disponibles pour pouvoir organiser des réunions à distance et il faut les connaître. Ensuite, il existe des règles, présentent bien évidemment dans le présentiel mais qui prennent plus d’importance à distance. C’est notamment le cas pour le respect de l’écoute et de la parole, mais aussi il faut savoir se discipliner et être focus pour ne pas se laisser distraire et perdre en productivité. 

Quelques conseils et astuces pour travailler à distance

Le premier conseil que donne Guillaume, c’est de choisir les bons outils. Une fois les bons outils en main, le travail devient plus simple à gérer. L’autre conseil est qu’il faut se forcer à rester concentrer jusqu’au bout et ne pas se laisser distraire par les réseaux sociaux, la musique et tout autre source de distraction existante. Il faut également déterminer quelles informations va dans quels canaux professionnels et dans ceux plus softs.

Guillaume nous a apporté bien des conseils et des pistes pour mieux comprendre les parcours professionnels d’aujourd’hui et nous l’en remercions chaudement.

Si vous avez manqué l’épisode 10 de Paroles de pros, c’est par ici : https://www.ecolelafontaine.fr/antoine-scenographe-paroles-de-pros-n10/

Articles récents


Articles similaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *