Articles similaires

Home stager

L’immobilier et la décoration intérieure sont constitués de plusieurs emplois. Si vous souhaitez vendre rapidement votre bien immobilier sans...

lire plus

Fiche métier : Design matériaux et textile

par | fiches métiers, métiers design produit

Fiche métier le design de Matériaux et Textile

Le domaine design de Matériaux et Textile regroupe plusieurs branches. La branche recherche créative et prospective, la branche conseil et la branche Management. Ainsi que les branches « conception » et « suivi technique ». Nous allons développer ensemble ce que chacune de ces branches représentent dans ce domaine du Design.

Pour consulter notre article sur les branches du Design d’Espace c’est ici.

1) La branche Recherche créative et prospective Matériaux/Textile 

Le domaine recherche créative et prospective matériaux/textile a pour finalité de réaliser un brainstorming créatif où la matière est le point de départ de la réflexion. Mais aussi de questionner les modalités de transfert (création ou détournement des matériaux) afin de se différencier par rapport à la concurrence (vente de produit, amélioration de l’image, renouvellement de gamme, etc.).

Le professionnel de ce secteur intervient auprès de la Direction générale/comité de Direction, du service communication et commercial. Mais aussi auprès des chercheurs/universitaires, sociologues, écologues, ingénieurs et les agences de tendances.

Activités principales

Concernant les activités principales de cette branche du Design Matériaux/Textile il y a tout d’abord la réalisation d’une veille sur les tendances culturelles. Mais aussi sociales, économiques (participation à des salons, lecture de la presse spécialisée, consultation des bibliothèques spécialisées, etc.) ainsi que sur la concurrence. Les professionnels de ce secteur réalisent également une veille technologique et créative sur les nouveaux matériaux/matières (thermo textiles, tissus biomorphiques, etc.) et les nouveaux procédés. Ils établissent des relations avec les acteurs institutionnels du design. De plus ils engagent une attitude exploratoire en déclenchant une expérience sensible et en procédant à des investigations prospectives.

De même ils constituent des cahiers de recherche (collectes, échantillonnage, production d’images et de couleurs). Ils synthétisent les informations et identifient les principales pistes qui seront développées. Ensuite il révèle le territoire de recherche (visuel, tactile, etc.) et analyse le potentiel sémantique et plastique de ce territoire.

Autres activités

Il identifie des moyens d’améliorer la qualité perçue (toucher, compatibilité, etc.) grâce à un travail sur le sensoriel et le consommateur. Puis c’est l’heure de la validation des pistes de recherche par les décideurs.Le professionnel de la recherche créative et prospective du domaine design matériaux/textile a également pour activité le développement d’une communication transversale. Cette communication s’effectue à tous les niveaux en vue de fédérer les intervenants autour du projet. Il associe les ressources externes (partenaires, expertises, savoirs associés) au travail de recherche. Aussi il va rechercher des fournisseurs et des partenaires industriels afin de porter le projet et de s’assurer de sa faisabilité. Enfin, il développe des démarches de sourcing, transfère et adapte des technologies.

Compétences générales requises du secteur

Pour évoluer dans cette branche il convient d’avoir une bonne culture générale et des arts appliqués. En termes de compétences relationnelles, ce professionnel doit être patient, persévérant et curieux. Mais aussi rigoureux, pragmatique et avoir une certaine aisance relationnelle.

Concernant les compétences techniques il doit avoir la maîtrise des matériaux et de leurs propriétés. Ainsi que la maîtrise des couleurs et matières, des techniques du dessin et de l’infographie. Il doit aussi avoir la maîtrise des modes de fabrication et de finition(traitements)et de leurs contraintes. En terme de connaissances, dans cette branche il faut connaitre les techniques et les process de fabrication. Il faut avoir la connaissance des bases de la sociologie également.

Autres compétences requises du secteur

Enfin, des capacités en argumentation, clarification de ses propos auprès de différents interlocuteurs sont recommandées. Ce professionnel doit savoir se positionner et défendre ses idées/projets. Bien entendu il doit être capable de travailler en équipe pluridisciplinaire et de mettre en œuvre une logique partenariale.

2) La branche Conseil Matériaux et Textile

Dans la branche conseil du domaine du Design matériaux/Textile la finalité est de traduire un projet en une expression plastique. Ceci grâce à la mobilisation d’expériences sensibles (toucher, éprouver) afin de se différencier par rapport à la concurrence (vente de produit, amélioration de l’image, renouvellement de gamme, etc.).

Le champ d’intervention de la branche « Conseil » s’étend de la Direction générale/comité de Direction, aux ingénieurs, au service marketing et à la direction de la communication. Mais aussi à la direction commerciale, au bureau de tendances, au chef de produit/marque et chef de marché. Enfin, aux décideurs, service des achats, experts (pour les agences).

Activités principales

Les activités de cette branche résident dans la définition et l’intégration des enjeux stratégiques des projets des clients (dimension politique, sociale, culturelle, économique). Tout cela pour déterminer l’aspect général et le format des produits afin de répondre à leurs besoins. Il y a aussi de l’analyse, de la documentation et de l’argumentation des problématiques reconnues.

Ce professionnel de la branche conseil prend en compte également les contraintes économiques et de faisabilité. Il doit faire de l’investigation dans des bases de données et des centres de ressources (matériauthèque, tissuthèque, filothèque, etc.). De plus il propose des hypothèses de travail innovantes et personnalisées. Il s’occupe de la description et de l’exposition des méthodes mises en œuvre pour le projet. Ce professionnel définit les contraintes et critères d’étude. Enfin c’est lui qui s’occupe de la description des grandes lignes du cahier des charges. Il argument et expose sa démarche et ses propositions à l’oral, à l’écrit, visuellement et de manière didactique.

Compétences générales requises

Concernant les compétences pour évoluer dans cette branche du Design Matériaux/Textile, il convient d’avoir une bonne culture générale et des arts appliqués. Une bonne connaissance des marchés (concurrence, réseau, fournisseurs, etc.) et des bases en sociologie sont également recommandés. Enfin la maîtrise d’un vocabulaire technique sensible et précis.

En termes de capacités relationnelles on peut faire état de la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets. De faire preuve d’esprit d’analyse et de synthèse et d’avoir une aisance relationnelle. La prise de recul quant à ses propositions est également un atout. Enfin il faut bien entendu posséder des capacités créatrices et artistiques supérieures et faire preuve de curiosité.

Compétences techniques requises

Pour évoluer dans ce domaine il convient d’avoir la maîtrise des outils informatiques et des logiciels professionnels spécialisés. Mais aussi la maîtrise des techniques d’impression, d’ennoblissement, de gravure, d’image (photo, vidéo, infographie), de maille, de tissage, de broderie, de dentelle, de volume, et de leurs contraintes. C’est à dire qu’il faut aussi avoir la maîtrise des matériaux et de leurs propriétés (texture, dureté, etc.). Il faut comprendre les couleurs et la matières. Maitriser les techniques du dessin est indispensable.  Enfin il faut également avoir la maîtrise des modes de fabrication et de finition(traitements)et de leurs contraintes. Ce professionnel doit avoir la capacité à lire et exploiter un plan technique et bien entendu la connaissance des techniques de production.

3) La branche Management Matériaux/Textile

Concernant la branche Management du domaine Matériaux/Textile la finalité est de piloter et coordonner la traduction des besoins en des schémas complexes. Ces schémas prennent en compte les consommateurs potentiels, les fonctions, le contexte,… par les formes, les matières, les couleurs pour créer des matériaux et/ou produits finis. De plus la finalité est de rendre le projet de base possible par la communication et la coordination des différents intervenants.

Le professionnel de cette branche évolue auprès de la Direction générale/comité de Direction, d’équipes créatives et du service marketing. Mais aussi auprès des ingénieurs, du bureau d’études Décideurs et des experts (pour les agences). 

Activités principales

La branche management regroupe plusieurs activités. Il y a tout d’abord l’organisation et la planification de la démarche de projet. Ainsi que la création de passerelles entre les différents acteurs et services afin d’assurer le bon déroulement du projet. Le professionnel de ce secteur fédère et coordonne des intervenants internes et/ou externes autour d’un projet commun. Il fait également la promotion de la faisabilité et de la plus-value du projet auprès des acteurs impliqués. Il identifie les besoins de ressources humaines en interne et participation à leur recrutement.

Ce professionnel établit des lignes directrices pour les partenaires, il négocie et gère le budget du projet. La mise en place des conditions de travail (flexibilité) permettant de favoriser la créativité au sein des équipes fait également partie de ses activités. Enfin il est garant de la bonne réalisation du projet (échéances, livrables, budget).

Compétences générales requises

Pour évoluer dans cette branche il faut avoir une bonne culture générale et la maîtrise d’un vocabulaire technique sensible et précis. Concernant le côté relationnel, il convient d’avoir un sens politique et la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets. Bien entendu avoir une aisance relationnelle et être à l’écoute sont des qualités de ce secteur. Enfin, il faut avoir un esprit d’analyse et de synthèse et faire preuve de persévérance.

Compétences techniques requises

La maîtrise des matériaux et de leurs propriétés, des outils informatiques et des logiciels professionnels spécialisés font partie des compétences à avoir pour évoluer dans ce domaine. Le professionnel devra avoir la maîtrise des modes de fabrication et de finition(traitements)et de leurs contraintes. Ainsi que la maîtrise du cycle de production et la connaissance des techniques de production. Bien entendu il devra posséder les techniques de communication écrite et orale. Il doit savoir fédérer, clarifier ses propos auprès de différents interlocuteurs et savoir travailler en équipe. Enfin, il sait gérer des équipes créatives, estimer des coûts et gérer un budget.

4) La branche Conception Matériaux/Textile

Le domaine conception dans le Design Matériaux/Textile a pour finalité de réveiller une mémoire, des émotions, des images en choisissant des matériaux et des procédés de fabrication capables de donner du sens et de la qualité à un support ou à une matière. Mais aussi de créer un produit bien conçu, en adéquation avec le bénéfice acquis de l’objet en termes de fonctionnalité et d’esthétique. Il doit construire un chemin entre l’abstraction (l’idée) et la concrétisation (l’objet).

Le professionnel de ce secteur évolue autour de la Direction générale/comité de Direction, des chercheurs/universitaires et des sociologues. Ainsi qu’autour des écologues, du service marketing, du service commercial et des ingénieurs. Enfin auprès des décideurs, du service des achats et des experts (pour les agences).

Activités principales

Ses activités principales résident dans le décryptage des données et dans la constitution du cahier des charges technique. Il assure le suivi du brief avec le décideur et l’appréciation des différentes contraintes (prix, techniques, etc.). De plus il appréhende les matériaux et leur mise en œuvre, leurs propriétés, leurs contraintes et leurs procédés de fabrication. Ce professionnel réalise des hypothèses de produits (nuanciers, maquettes, gammes d’échantillons/maille et gammes d’échantillons/impression, tissage, manipulations, aspects de surfaces). Il fait le choix de la piste à investiguer. Ses investigations il les fait dans des bases de données et des centres de ressources (matériauthèque, tissuthèque, filothèque, etc.). C’est également lui qui fait le choix des matériaux en fonction d’un cahier des charges déterminé. Il réalise toujours un dessin précis de l’objet (couleurs,textures, touchers, formes, etc.).

Autres activités 

L’analyse des paramètres liés à la conception et à la réalisation du projet et la modélisation 3D des plans font également partie de ses prérogatives. Pour mener à bien son activité il réalise des essais sur la matière et adapte la forme aux techniques, tout en conservant la fonctionnalité et l’esthétisme. Il réalise aussi des maquettes et passe des tests. De plus il apporte des précisions quant aux processus et procédés de fabrication utilisés afin d’aboutir à l’effet, à l’aspect ou à la qualité recherchée. C’est lui qui fait le choix des outils et des modes de communication adaptés au projet pour une présentation engagée et convaincante. Il s’occupe de la validation et du lancement des prototypes jusqu’à leur mise en fabrication et il juge la cohérence globale.

Compétences générales requises

Pour évoluer dans ce secteur il convient d’avoir une bonne culture générale, des arts appliqués, législative et juridique (normes, règles, sécurité) et des techniques (archivage, réserves, conservation, usure, restauration). La maîtrise d’un vocabulaire technique sensible et précis et la connaissance des métiers connexes (architecture d’intérieur, etc.) et de leur vocabulaire sont des impératifs. Ce professionnel a un bon esprit d’analyse et de synthèse et la capacité à se positionner et à défendre ses idées/projets. Il fait preuve d’autonomie, a des capacités créatives et artistiques supérieures et de conceptualisation. Enfin il fait preuve de capacité d’adaptation a le sens manuel et il sait concrétiser les choses.

Compétences techniques requises

Ce professionnel a la maîtrise des techniques d’impression, d’ennoblissement, d’image (photo, vidéo, infographie), de maille, de tissage, de broderie, de volume, et de leurs contraintes. Il maîtrise également les matériaux, leurs propriétés, les couleurs, les matières et les principaux procédés de filature et de filage. 

En fait, il maîtrise les modes de fabrication et de finition (traitements) et leurs contraintes, la lecture et l’exploitation d’un plan technique ainsi que des techniques du dessin. L’écoconception (gain de matière, cycle de vie complet d’un produit, etc.) et les mises au raccord des dessins (raccord droit, sauté, etc.) n’ont pas de secrets pour lui. Enfin il sait utiliser les outils informatiques et les logiciels professionnels spécialisés(Photoshop, Illustrator, etc.) ainsi que des logiciels de tissage (Pointcarré, Mautom, Nedgraphics).

5) La branche Suivi technique Matériaux/Textile

La branche suivi technique est là pour garantir la réalisation de l’image et de la fonctionnalité du produit selon le cahier des charges établi. Mais aussi pour être garant de la conception ou être en interactivité pour ajuster le projet selon les contraintes identifiées afin que le produit soit fabriqué tel qu’il a été conçu. Il interagit avec le Service marketing et les ingénieurs. 

Activités principales de cette branche 

En suivi technique les activités principales résident dans l’argumentation par écrit ou à l’oral des différentes étapes de la recherche et de la production. Mais aussi via l’expérimentation et l’incarnation des projections (tests, maquettage 2D/3D, prototypage). Il fait une observation critique du résultat et ajuste la démarche, au besoin. De plus c’est lui qui s’occupe de la mise en œuvre d’actions correctives adéquates pour faire évoluer un projet et de l’exploitation des technologies de l’information, de communication et de collaboration pour assurer le bon déroulement du projet. Enfin, il effectue une veille quant à la tenue des objectifs (conceptuels, factuels, temporels) et il coordonne tous les aspects de la production des objets. C’est lui qui fait l’interface avec les différents intervenants (ingénieurs, commerciaux, fournisseurs, sous-traitants, etc.).

Compétences générales requises

Ce professionnel a la maîtrise d’un vocabulaire technique sensible et précis ainsi qu’une bonne culture technique, législative et juridique (normes, règles, sécurité). Il a un bon esprit d’analyse et de synthèse et a le sens de la planification. Enfin, ses capacités d’adaptation et son aisance relationnelle sont des atouts pour évoluer dans son domaine. 

Compétences techniques requises

Il est essentiel pour lui d’avoir la maîtrise des matériaux et de leurs propriétés (texture, dureté, etc.) ainsi que la maîtrise des modes de fabrication et de finition(traitements)et de leurs contraintes. Ce professionnel maîtrise également le cycle de production, la lecture et l’exploitation d’un document technique. Enfin, il a la capacité à trouver des solutions et à travailler en équipe pluridisciplinaire.

Source : Référentiel des métiers du design – DGCIS/INTERFACE

Articles récents


Articles similaires

Home stager

L’immobilier et la décoration intérieure sont constitués de plusieurs emplois. Si vous souhaitez vendre rapidement votre bien immobilier sans...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *