Designer automobile

Designer automobile / de transport

Le secteur de l’automobile fait appel à des experts de spécialités diverses. Parmi eux, l’on peut retrouver le designer automobile, dont la mission consiste à embellir la façade extérieure du véhicule pour faciliter sa vente. C’est lui qui crée en quelque sorte la ligne de véhicule de la gamme d’un constructeur. Un rôle essentiel si l’on s’en tient aux sondages qui font du design d’un véhicule, le premier critère d’achat d’une voiture neuve. Celle-ci doit être soignée, originale et pour ce faire, les compétences du designer automobile sont requises.  Que doit-il faire exactement ? Découvrez les missions, la formation à suivre et les qualités requises d’un Designer automobile.

Ce qui est attendu du métier

Avant tout, le métier d’un designer de ce type est relativement très difficile et délicat. Ceci peut se justifier par l’usage d’une gamme de matériels très variés et complexes. 

Pour créer un design automobile, le spécialiste en la matière utilise comme matériel une planche à dessin. Mais aussi un poste informatique puissant (pour un calcul de rendu rapide), il doit aussi se doter des derniers logiciels de CAO(création assistée par ordinateur), DAO (dessin assisté par ordinateur) et de modélisation 3D

Il doit donc faire monstre d’imagination, car il dessine l’avenir et un avenir plus ou moins à long terme.

Add Content Block

Le quotidien et les missions d’un Designer automobile

Il a comme mission : la réalisation d’esquisses et de pré-projets et la modélisation d’esquisses en 3D. Le choix des matériaux et la définition de la gamme de couleurs font partie de sa palette de travail. Enfin il y a le calcul du coefficient d’aérodynamisme. 

Au sein d’un département design des industries automobiles, le Designer commence toujours un nouveau projet en mettant toutes ses idées et inspirations sur papier. Il en garde une trace et en aura besoin lors de l’avancée du projet. Peu après, il réalise des graphismes qu’il soumet à une équipe d’ingénieurs. Ces derniers émettent des modifications et des améliorations. Puis il y a la troisième phase : la création des maquettes.

La première maquette se fait généralement en argile ou en mousse pour faciliter sa modification. Lors des dernières réalisations, le Designer automobile construit la maquette à l’échelle 1, c’est-à-dire en taille réelle. Il remet son travail entre les mains des ingénieurs. Ils se chargent d’analyser la faisabilité technique en respectant l’ensemble du cahier des charges, avant de construire un modèle d’évaluation, indispensable à l’entrée en fabrication.

Le travail de veille n’est pas à négliger. Le designer automobile doit en permanence se tenir au courant de ce qui se fait chez la concurrence. En parallèle, il doit suivre les nouvelles évolutions technologiques, tant pour les matériaux utilisés que pour les innovations au sens large.

Quelle formation pour devenir designer automobile ?

Il existe des formations spécialisées pour devenir designer automobile. Mais, il faut généralement posséder déjà un niveau bac + 2 (ancien BTS design conception de produits industriels) ou un niveau licence / bachelors en design graphique, produits ou espace, un Diplôme national d’arts (DNA) option design (bac+3), un Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) design mention produit (bac+4), pour pouvoir intégrer ces formations. La formation peut aller plus loin encore et nécessiter l’obtention d’un master professionnel en design global et bien d’autres encore. 

Il faut souligner toutefois qu’avec un diplôme de BTS en design ou un bachelor Design industriel, le candidat peut postuler comme assistant-designer, alors qu’avec un diplôme de master, le candidat postule pour le poste de designer junior.

Les écoles privées ou publiques qui préparent au métier de Designer sont nombreuses, cela dit celles qui forment spécifiquement au métier de Designer automobile le sont beaucoup moins. Pour ce qui est du secteur privé en termes de frais de scolarité, compter entre 5000€ à 7000€ par an.

Les compétences d’un designer automobile

Vu que c’est le designer qui impacte en premier lieu les clients sur les achats des automobiles et des véhicules de transports, il est plus que nécessaire de disposer de bon nombre de compétences. Ces compétences vont jouer en sa faveur dans la qualité de ses réalisations. Comme compétences requises, nous avons l’amour de l’automobile, et la possession de solides connaissances générales en la matière, avoir un bon coup de crayon, et maîtriser les outils de création informatique. 

Un designer qualifié doit aussi posséder un sens de l’esthétique certain, rester à jour sur l’actualité automobile, savoir prendre en considération les contraintes techniques et surtout être capable de travailler en équipe.

Avec ces compétences accrues, le designer ne pourra qu’être reconnu auprès des entreprises d’automobiles. Il pourra par conséquent, se forger une brillante carrière avec un revenu mensuel allant de 3500 à 5000€. Avec l’expérience, il aura même la possibilité de pouvoir fonder son propre bureau d’études et d’aspirer au poste de chef d’équipe de créateurs et de techniciens.

Une intégration professionnelle sinueuse

On ne recense actuellement que 3500 Designers automobile dans le monde entier. L’accès au métier est donc extrêmement difficile et sélectif. Intégrer ce milieu est un défi de taille. Si vous êtes passionnés n’hésitez pas, mais sachez toutefois que la lutte sera longue. Armez-vous de patiente et faites-en sorte de décrocher des contrats. Soyez audacieux et provoquer votre destin pour réussir dans le métier de vos rêves. Ouvrez votre esprit au monde qui vous entoure et soyez prêt à bouger, une des choses primordiales est d’être mobile.

Faites des stages, réalisez des projets audacieux, différenciez-vous, créer un portfolio original qui donne envie de découvrir votre travail autrement.