Camille Bonnevial « Graphiste Food »

 

Camille est Graphiste Food, intrigant n’est-ce pas ? Camille nous partage son expérience et nous parle de son statut de Freelance. Découvrons ensemble ses missions, ses projets, ses formations et ses conseils pour réussir dans ce milieu.

Nous allons voir en quoi consiste son métier, et pourquoi est-il étroitement lié au milieu du Design. Oui on vous explique tout dans la suite la vidéo suivi de l’article ! 

Camille et son métier de Graphiste Food

Elle travaille avec des entrepreneurs du monde culinaire tels que des restaurants, des marques alimentaires et des cafés. Camille s’est spécialisée dans création d’identité visuelle. Autrement dit, elle accompagne ses collaborateurs dès le début pour créer leur identité. Cela passe par la création du logo et de tout leur univers. Vous l’aurez compris, elle fait à la fois du print et du web, mais surtout du print. Au départ, ses prestations se tournent donc principalement vers une remise de logos et de charte graphique. Selon les besoins de ses clients, elle sait s’adapter à la demande et à la situation. 

Add Content Block

Au niveau des logiciels, il est tout à fait possible de faire simple, Camille utilise uniquement la suite Adobe pour l’ensemble de ses créations. Illustrator, InDesign et Photoshop l’accompagnent à chaque instant, même s’il lui arrive d’utiliser After Effects de temps en temps lorsqu’elle fait du Motion Design.

Comment se passe un rendez-vous avec un client dans ce milieu particulier

Camille est sollicitée la plupart du temps par mail. Ce qu’elle aime faire c’est proposer un rendez-vous téléphonique à son potentiel client afin d’avoir une vue d’ensemble sur son projet et afin de mieux cerner ses attentes et ses demandes. En fonction de ce premier rendez-vous, Camille voit ce qu’elle peut proposer et prépare un devis qu’elle leur envoi. 

De manière générale, elle propose ses forfaits sous trois formules. Ces offres dépendant essentiellement du budget de ses clients. 

La première formule comprend uniquement la création du logo. La deuxième, offre l’ensemble de l’identité visuelle (logo, charte graphique, couleurs, typographie, formes…). Elle propose également des visuels pour animer leurs réseaux sociaux.

La création de son site internet, comment ça s’est passé ?

La majorité du site internet a été construit par Camille, néanmoins un web designer lui a apporté son aide lorsqu’elle était dans une impasse. Pour se démarquer des autres graphistes indépendants, Camille a fait le choix de prendre un nom de marque pour son site. Elle souhaitait que ce nom représente une agence plutôt qu’une personne physique. Pari réussi !

Ses projets

Elle collabore avec de multiples clients tels que des traiteurs vegan, des entrepreneurs culinaires, etc. Pour les petits budgets, elle axe les modifications principalement sur la typographie et les couleurs. Tout se joue dans le moindre détail et c’est ce qui permet de faire la différence. 

La force de Camille réside dans le fait qu’elle accompagne ses clients de A à Z et les forme pour qu’il puisse être autonome et créer ses propres publications. Elle insiste sur la charte graphique et les conseils pour leur donner le maximum de clés pour éveiller leurs réseaux sociaux. 

Par ailleurs, elle a ouvert une page de blog sur son site internet afin de donner des pistes à ses lecteurs. Elle donne des conseils et oriente ses lecteurs vers des projets intéressants. Pour les plus petits budgets, Camille donne des conseils pour réaliser soi-même son logo et sa charte graphique.

Le choix de l’indépendance face au statut de salarié : avantages et inconvénients

Selon Camille ce qui a fait pencher la balance du côté de l’indépendance c’est la liberté. Il lui fallait une certaine liberté physique où elle pouvait travailler depuis n’importe quel endroit. Passionnée de voyage, elle a pu découvrir le monde tout en travaillant et en restant en contact avec ses clients. En étant à son compte, elle ne suit que ses propres valeurs et décide des projets qu’elle réalise ou pas. C’est un véritable plus pour elle qui s’épanouit entièrement dans son métier de graphiste food. 

L’avantage premier qu’offre le statut d’indépendant est la flexibilité. Il est vrai que Camille suit des horaires de bureau la plupart du temps pour être le plus organisé possible. Toutefois, elle gère entièrement son emploi du temps, si elle doit se libérer la semaine, elle rattrape le week-end et vice-versa. Cette vie-là, lui est également bénéfique au sein de sa vie privée, c’est un réel avantage pour elle. 

Néanmoins, chaque statut à ses inconvénients. En tant que freelance, l’une des choses les plus compliquées à gérer est la pression engendrée face à la rémunération fixe. La rémunération d’un freelance varie fréquemment en fonction du nombre de contrats qu’il décroche chaque mois et l’insécurité financière est très présente. Le fait de ne pas travailler aux côtés d’autres professionnels impacte sa vie sociale. Camille se sent plus renfermé mais essaie de travailler le plus possible en co-working pour recréer une ambiance de travail conviviale. Camille voit le positif partout et voit ces difficultés des challenges à relever. 

Les conseils de Camille pour se lancer dans le métier et réussir 

En tant que Designer, il faut laisser parler sa créativité et prendre du plaisir dans le travail que l’on fait. Ne vous mettez pas de barrière, soyez ouvert d’esprit et lancez-vous dans des projets que vous ne faites pas habituellement. Afin de décrocher un stage, une alternance ou un emploi, se démarquer des autres candidats peut faire que l’on vous choisisse. N’hésitez pas à produire des travaux originaux et à présenter votre portfolio à vos recruteurs.

Pour se lancer en freelance, il est important de réfléchir avant et de faire le tour des possibilités qui vous sont offertes en termes d’aides et de soutiens.  

Avec l’aide de trois autres entrepreneurs, Camille a créé ce blog «bons d’entrepreneurs».

Vous pourrez y trouver toutes les astuces et informations sur le statut d’entrepreneur. Ainsi que de nombreux conseils tel que sur le discours commercial à tenir par exemple.

Pour retrouver son travail, n’hésitez pas à consulter son site internet : https://pluton.com

 

Si vous avez manqué l’épisode 23 de Paroles de pros, c’est par ici : https://www.ecolelafontaine.fr/ingrid-paysagiste-paroles-de-pros-n23/