Articles similaires

Autodidacte VS suivre une formation

par | méthode d'apprentissage, ressources et méthodologie

apprendre le métier de designer en école vs en autodidacte

Il existe deux types d’artistes dans le monde : ceux qui suivent une formation scolaire, dite aussi « formelle » et ceux qui s’auto-forme. Il y a des avantages et des inconvénients aux deux méthodes d’apprentissage. Les artistes autodidactes ont souvent une perspective unique, car ils ne sont pas limités par la tradition. Ils sont capables d’expérimenter et de trouver leur propre voix. Cependant, les artistes autodidactes n’ont souvent pas les compétences techniques que la formation formelle offre.

Avantages de la formation formelle :

Les designers qui ont une formation formelle sont souvent plus commercialisables que ceux qui n’en ont pas. Un diplôme en design montre que vous avez les compétences et les connaissances nécessaires pour produire un travail de qualité. Les employeurs savent que les diplômés dans une des branches du design ont appris à utiliser des logiciels et des outils standard de l’industrie, à penser de manière critique et à résoudre des problèmes. De plus, un diplôme peut vous aider à constituer un portefeuille solide qui met en valeur votre meilleur travail.

Les avantages de la formation formelle ne peuvent être surestimés. La formation formelle permet aux individus de développer des compétences auxquelles ils n’auraient peut-être pas accès autrement. De plus, les écoles de design offrent aux étudiants la possibilité d’apprendre auprès de professionnels expérimentés dans le domaine. Savoir inestimable pour ceux qui cherchent à faire carrière dans le design. Enfin, la formation formelle peut aider les individus à construire un solide réseau de contacts au sein de l’industrie.

Inconvénients de la formation formelle :

L’école de design peut coûter très cher. Pour ceux qui veulent devenir designer professionnel, fréquenter une école de design est presque une obligation. Le coût des frais de scolarité et autres frais associés peut être impossible pour certaines personnes.

Un autre inconvénient de la formation formelle est qu’elle peut mettre trop l’accent sur l’aspect théorique de la conception et pas assez sur l’aspect pratique. Cela peut être un problème pour les étudiants qui souhaitent commencer à travailler le plus tôt possible après avoir terminé leurs études.

Un troisième inconvénient est que de nombreuses écoles de design ne sont pas très bien équipées, ce qui peut limiter le type de formation que les étudiants reçoivent. En outre, certains employeurs peuvent ne pas considérer un diplôme d’une école de design prestigieuse comme étant aussi précieux qu’un apprentissage ou une formation en cours d’emploi.

Avantages de l’autodidacte :

Les designers qui apprennent une compétence eux-mêmes ont quelques avantages par rapport à leurs homologues formés à l’école. Tout d’abord, ils apprennent à leur propre rythme. S’ils trouvent un didacticiel ou une compétence qu’ils souhaitent apprendre, ils peuvent plonger et commencer à s’entraîner immédiatement. Il n’est pas nécessaire d’attendre le prochain semestre ou que l’enseignant se déplace pour enseigner ce sujet. Deuxièmement, les concepteurs autodidactes développent souvent une compréhension plus approfondie de la compétence que ceux qui apprennent en classe. En effet, ils n’apprennent pas seulement à partir de livres ou de conférences, mais aussi à partir de leurs propres expérimentations et explorations. Enfin, les designers autodidactes acquièrent généralement des compétences à une fraction du prix des écoles de design traditionnelles. En effet, ils n’ont pas besoin de payer des frais de scolarité ou d’acheter du matériel de cours coûteux.

Inconvénients de l’autodidacte :

Les designers qui enseignent eux-mêmes ont tendance à avoir un ensemble de compétences plus restreintes que ceux qui ont une formation formelle. Cela peut rendre plus difficile pour les designers autodidactes de trouver un emploi par la suite. En effet, les employeurs peuvent rechercher quelqu’un avec une gamme de compétences plus complète. De plus, les concepteurs autodidactes peuvent ne pas avoir accès au même niveau de didacticiels et de ressources de conception que ceux qui ont une formation formelle. Cela peut entraîner un manque de connaissances dans certains domaines et peut également rendre plus difficile pour les concepteurs autodidactes de suivre les dernières tendances en matière de design.

De nos jours, il existe des formations qui combinent le désir d’apprendre soi-même et à son rythme sans bouger de chez soi, tout en garantissant la qualité du contenu et de l’accompagnement. Acquérir des compétences est à la portée de tout à chacun, mais apprendre un métier est une autre histoire. En effet, c’est là où l’apprentissage en autodidacte a ses limites. Fort heureusement, il y a des écoles de distance qui proposent de former entièrement à distance, comme à l’école La Fontaine. De plus, il est possible de choisir parmi différentes formules d’apprentissage, qui sont adaptés à aux disponibilités et au rythme de chacun, tout en ayant le regard et les conseils de professionnels. Avantage certain, qui devraient plaire aux autodidactes, est qu’elles mêlent cours théoriques et pratiques. Rien de mieux pour progresser, acquérir de réelles compétences, mais également un diplôme ou une certification attestant de votre accomplissement.

En bref :

En conclusion, il est évident que la poursuite d’une formation formelle en design peut donner aux étudiants les compétences et le sérieux dont ils ont besoin pour réussir dans le domaine. Cependant, pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas poursuivre une formation en design traditionnel, l’auto-apprentissage peut être tout aussi efficace. Avec suffisamment de dévouement et de pratique, n’importe qui peut développer les compétences dont il a besoin pour réussir dans le domaine de la conception graphique.

En fin de compte, c’est à chaque artiste de décider quelle méthode d’apprentissage lui convient le mieux. Il y a des avantages et des inconvénients aux deux méthodes, mais en fin de compte, c’est à l’artiste de décider ce qui lui convient le mieux.

Articles récents


Articles similaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.